«Toutes les reproductions et textes sont tirés du Net»
Aller au contenu

Menu principal :

2017 > Juin
Alejandro Obregón naît un 4 juin




Toro

Né à Barcelone en 1920, Alejandro Jesús Obregón Roses, est un peintre, muraliste, sculpteur et graveur colombin-espagnol.
De 1930 à 1934, il étudie à la Stony Hurts School de Liverpool puis à Boston où, en 1936, il commence à peindre des paysages sans avoir reçu de formation.

En 1937, il part pour Barranquilla, en Colombie, ou il travaille dans l'usine de textiles familiale. Il s’engage en 1939 comme camionneur-transporteur de pétrole dans la région du Río Catatumbo. En 1940, il revient à Boston, étudier pendant quelques mois la peinture, au Muséum of Fine Arts School.

De 1940 à 1944 il occupe la fonction de vice-consul de Colombie à Barcelone. Il poursuit une formation, en autodidacte, à travers l'étude personnelle des toiles de Goya, Velasquez, Rembrandt.

De retour en Colombie, Obregón participe en 1944 et 1945 aux cinquième et sixième Salons des artistes colombiens. En 1945, il présente sa première exposition personnelle et sa seconde aura lieu en février 1946. Il devient en 1948 directeur de l'école des beaux-arts de Santafé de Bogota dont il rénove l'enseignement académique.

En juillet 1955, Obregón retourne en Colombie et s'installe à Carthagène des Indes. La même année son tableau Souvenir de Venise  (1954)  est acquis par le Musée d'art moderne de New York et il devient l'un des rares peintres colombiens représentés dans ses collections.

A différents moments au long de sa carrière, Obregón réalise des peintures liées à la violence politique en Colombie. Massacre,10 avril fait ainsi référence à la révolte populaire du 8 avril 1948 (Bogotazo) et El Velorio aux manifestations du 8 et 9 juin 1954 à l'Université nationale contre la dictature du général Gustavo Rojas Pinilla et au massacre de treize étudiants par les forces armées. Il peint encore L'étudiant mort en 1956, Violencia en 1962

Il réalise plusieurs murales, à Barranquilla en 1956. En 1958, il présente une exposition dont le commun dénominateur est la présence de condors.  Obregón est, en 1959, nommé professeur à l'école des beaux-arts de l'université nationale de Colombie.  

En 1966, il renonce à la peinture à l'huile pour utiliser la peinture acrylique.   En 1967, la direction du musée d'art moderne de Bogotá lui est confiée.

En 1972, il réalise une série d'œuvres sur la navigation aérienne pour la compagnie KLM et en 1975 une sculpture monumentale (Soltando la Onda, douze tonnes de bronze et sept mètres de hauteur) pour la Telecom de Bogotá. Il dessine également en 1981 102 pièces de vaisselle pour la marque de porcelaine Corona, la plus célèbre en Colombie.

L’œuvre d'Alejandro Obregón exprime une fascination pour la nature de la Colombie. Les paysages, le soleil, la mer, le vent et les nuages, les fleurs les nombreux animaux présents dans ses tableaux y prennent une dimension symbolique. À partir de 1959 le condor apparaît dans une cinquantaine de ses peintures.

Atteint d'une tumeur cérébrale, Obregón effectue en février 1992 un voyage aux États-Unis pour suivre un traitement. Il meurt le 11 avril à Carthagène et est enterré dans le mausolée de la famille Obregón au cimetière Universal de Barranquilla.  


Alejandro Obregón (1920-1992)




Alejandro Obregón sur You Tube

https://www.youtube.com/watch?v=gUBmZV3LEoE&t=462s                           





Dernière mise à jour:
Le 11 avril 2018
Conceptrice: Hélène Leclerc
Retourner au contenu | Retourner au menu